La monture

Wilhelm la Véloce Bicyclette

W.V.B.: les trois lettres, les trois initiales marquant la chair roussie d’un mystérieux étalon s’échappant de l’incendie qui assiégeait son écurie. Son maître, Wilhelm von Berlifitzing, périt dans les flammes.

Le cruel Frederick, orphelin et baron de la famille rivale, les Metzengerstein, s’appropria l’indomptable monture qui fit germer une véritable obsession dans l’esprit du jeune homme. Tous deux disparurent une nuit, lors d’un terrible orage, le fabuleux destrier emportant le cavalier impuissant, dans le feu dévorant la demeure Metzengerstein.

Mais voilà qu’émerge des cendres, noirci par la fournaise, transformé par les démons; voilà Wilhelm la Véloce Bicyclette qui revient pour une nouvelle course infernale.

Inspiré à partir de « Metzengerstein » d’Edgar Allan Poe.
http://fr.wikisource.org/wiki/Metzengerstein

Un commentaire pour La monture

  1. Reyns dit :

    suite du jeu de piste ;-)) si jamais, tu comprendras évt en lisant les autres messages ;-))
    Comment va ta monture ? après qq cures de rajeunissement et qq services ici et là, j’espère que tout va toujours bien…il faut savoir aussi prendre soin de sa monture…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s